Contexte

Notre réponse à un besoin sociétal

Nous répondons au besoin suivant : faire de notre nécessaire changement de modèle énergétique une chance pour dynamiser notre territoire. Malheureusement, la gestion très centralisée et non-démocratique des questions énergétiques en France a conduit à une très faible appropriation par les citoyens et élus de ces enjeux. Alors même que les territoires se retrouvent en première ligne pour valoriser ces gisement afin de répondre à nos besoins énergétiques, il s’agit aujourd’hui de développer une culture énergétique partagée.

Notre initiative répond à ce besoin de manière innovante :

  • en créant un outil catalyseur permettant de mettre autour de la table tous les acteurs locaux concernés par la transition de modèle énergétique de notre territoire et ce dans une dynamique collective positive
  • en créant un outil permettant divers niveaux d’implication pour ces mêmes acteurs (participation à la gouvernance, au financement, mise à disposition de toitures, etc.)
  • en créant un outil économique permettant de financer les nécessaires investissements. Le chantier de la transition énergétique est une formidable chance pour le développement local de nos territoires. Il s’agit de s’assurer que la valorisation des gisements renouvelables – ressources communes appartenant à tous – maximise la création de retombées locales partagées pour le territoire (créations d’emplois, financement d’actions de maîtrise de l’énergie, mobilisation d’une épargne utile et traçable, etc.).

Le contexte de notre projet

Ce projet s’inscrit dans un mouvement plus large : celui de la transition énergétique citoyenne, portée depuis plusieurs années par des structures pionnières comme la coopérative Enercoop et le mouvement Énergie Partagée. Aujourd’hui plus de 150 projets de ce type sont en cours d’essaimage en France avec des modèles très différents selon les territoires et les objectifs des porteurs.


En Région, ces dynamiques coopératives autour des énergies bénéficient d’un fort soutien par la collectivité et l’Ademe. Ce soutien institutionnel s’explique par la volonté des collectivités de s’assurer que les objectifs qu’elles se sont fixées en terme de développement des énergies renouvelables soient atteints, tout en maximisant les retombées locales.

→ Lire la suite : Historique

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedIn